UNE SEMAINE DE L’ARTISANAT MAROCAIN A BORDEAUX

UNE SEMAINE DE L’ARTISANAT MAROCAIN A BORDEAUX

Cette exposition itinérante de 800 m2 arrive de Los Angeles après être passée par Dubaï et avant de se rendre en Amérique du Sud et se présente comme un véritable village artisanal sous une douzaine de tentes juxtaposées autour d’une jolie fontaine créant une ambiance "comme là-bas!". 

Pourquoi Bordeaux? Les liens entre Bordeaux et le Maroc sont fort anciens. Les liens universitaires sont de mise depuis le début du XXe siècle et le plus célèbre étudiant marocain en droit ne fut-il pas le futur roi Hassan II proche de Jacques Chaban-Delmas… 

Les Bordelais pourront découvrir le meilleur de la production de l’artisanat de ce pays tant diversifié de Tanger au bord de la Méditerranée à Laguira à l’extrême sud dans le désert saharien. 

Sur place, les Bordelais pourront découvrir ces arts ancestraux à fort contenu culturel, héritage de tous les croisements des civilisations qui ont convergé vers le Maroc et qui y ont laissé leur empreinte : des Phéniciens aux Français en passant par les Hébreux, Espagnols, Grecs ou Romains. 

Seront présents et exposeront leurs œuvres, par exemple, un dinandier ornant les plateaux de cuivre de motifs géométriques autrefois métier dans lequel excellaient les Marocains juifs ; un tourneur sur bois actionnant au pied son tour fera des démonstrations de son savoir-faire ; un damasquineur, créateur de motifs décoratifs et ornementaux à base d’enchâssement de fil de cuivre, d’or ou d’argent, artisan originaire exclusivement de Meknès, seule ville où l’on peut rencontrer des artisans qui pratiquent la damasquinerie qui a influencé le monde arabe jusqu'à Tolède.  

Du plaisir des yeux et du toucher, d’autres sens seront comblés par la musique grâce à deux groupes : l’un exécutant des œuvres arabo-andalouses, berbères, … et un autre orchestre Gnaoua ne manquera pas de vous séduire comme le furent Jimmy Hendrix et nombre de musiciens de jazz. 


Du vendredi 8 au dimanche 17 juillet l’artisanat marocain est à l’honneur à Bordeaux sur le parvis de la Maison éco-citoyenne, quai de Richelieu.